Juliette, la princesse Distraite

A propos de l'auteur...
Pascale De Coster et Sophie Tossens

Pascale De Coster est la fondatrice de l'association TDA/H Belgique qui informe sur ce trouble. Sophie Tossens est l'illustratrice de Patouille, la petite grenouille dyslexique.

Coin tda/h 

Cet album, destiné aux enfants, permet d'aborder les troubles de l'attention avec eux. L'histoire, à la fois simple et parlante, favorise l'identification à ce trouble et facilite l'approche du sujet.

L'enfant ou l'élève pourra facilement s'identifier à l'héroïne. De plus, l'idée de faire parler la maman sur les difficultés de sa fille est très bien amenée.

Pour l'avoir lu à ma fille ayant un trouble de l'attention, elle était très attentive lors de ma lecture de l'histoire. Très vite, elle s'est reconnue dans les talents et les difficultés rencontrés par Juliette, la princesse distraite. Elle était contente de ne pas "être seule" à oublier les consignes multiples, à être prise par ses pensées lors des exercices de math ou encore d'avoir été consulter une logopède.


A lire aussi au le coin réservé aux TDA/H


Devoirs et TDAH
Devoirs et TDAH

Les enfants présentant un trouble déficitaire de l’attention peuvent rencontrer de nombreux défis quand vient le moment fatidique des devoirs, de par leurs difficultés d’autorégulation et de fonctions exécutives. Souvent longs et laborieux, les devoirs peuvent rapidement devenir épuisants, tant pour ces enfants que pour leurs parents.


Gigoter améliore l’attention
Gigoter améliore l’attention

« Arrête de bouger, assis-toi et concentre-toi! ». Combien de parents et d’enseignants prononcent ces paroles au quotidien? En prononçant ces paroles, vous avez la meilleure intention du monde. Et si c’était l’inverse? Si le mouvement et l’agitation permettaient de stimuler l’attention et d’améliorer l’apprentissage?


TDAH, autisme, TOC : des marqueurs communs
TDAH, autisme, TOC : des marqueurs communs

Le Trouble de Déficit d’Attention avec ou sans Hyperactivité (TDAH), les Troubles du Spectre Autistiques (TSA) et les Troubles Obsessionnels Compulsifs (TOC) partagent des dysfonctionnements communs dans le réseau nerveux reliant les hémisphères cérébraux.