Publications trouvées sur le Net


L’empathie des professeurs favorise la réussite scolaire des élèves
L’empathie des professeurs favorise la réussite scolaire des élèves
Vu sur HANDICAP ET SCOLARITÉ __BLOG DES ACCOMPAGNANTS
L’empathie des professeurs serait un soutien de taille pour la réussite scolaire des élèves. C’est ce que montre une étude pluri-universitaire finlandaise menée sur 10 ans.

Dyspraxie en classe : grille des signes d’appel
Dyspraxie en classe : grille des signes d’appel
Vu sur Agopal
La dyspraxie fait partie de ces troubles dits TSLA : “troubles spécifiques du langage et des apprentissages”. Elle peut se repérer dès la maternelle en observant l’enfant en classe. Le repérage fait partie des missions de tout enseignant mais celui-ci se trouve souvent bien dépourvu d’outils pour cela.

Les lois naturelles de l’enfant (vidéo de démarrage)
Les lois naturelles de l’enfant (vidéo de démarrage)
Vu sur Les lois naturelles de l’enfant
Aujourd’hui, les neurosciences et les sciences du développement humain en général, nous donnent les grandes lois fondamentales qui régissent le développement harmonieux de tout être humain.

La dyspraxie verbale
La dyspraxie verbale
Vu sur Naitre et grandir
Pour parler, il faut coordonner plusieurs mouvements, dont ceux de la langue, des lèvres et des cordes vocales. L’enfant qui présente une dyspraxie verbale a de la difficulté à planifier et à programmer tous les mouvements nécessaires pour émettre les sons correctement. C’est comme s’il avait de la difficulté à envoyer les bonnes instructions de mouvements à sa bouche.

Tableau des syllabes
Tableau des syllabes
Vu sur Dans ma trousse, il y a...
Dans un tableau à double entrée associant consonnes et voyelles (simples ou complexes selon le jeu), les élèves sont invités à placer des images dans la case correspondant à l’une des syllabes du mot.

Comment se développent les fonctions cognitives chez l’enfant
Comment se développent les fonctions cognitives chez l’enfant
Vu sur Les Pros de la Petite Enfance
Les expériences des neuroscientifiques ne cessent de le confirmer : le cerveau du bébé est très performant et ce dès la naissance. Mais les capacités intellectuelles des petits ne se développent pas toutes seules et de façon linéaire. Le point sur le développement cognitif du jeune enfant avec Josette Serres, docteure en psychologie du développement.

Les aménagements conseillés pour un sujet dyspraxique
Les aménagements conseillés pour un sujet dyspraxique
Vu sur DysPositif
D’abord un petit rappel sur ce qu’est une praxie : C’est un geste intentionnel qui suppose l’évocation d’un programme moteur (engramme) avec un but à atteindre. C’est le contraire du réflexe. La dyspraxie est un trouble du développement : il s’agit d’une anomalie de la planification et de l’automatisation des gestes volontaires.

Neurosciences et intelligences multiples
Neurosciences et intelligences multiples
Vu sur Le blog des personnes ressource - accueillir les différences
De nombreuses manifestations, conférences, interventions, films partout en France… Le sujet passionne et suscite tout un tas de questions. Les neurosciences sont mises à toutes les sauces, y compris dans le système éducatif…

Intelligences mode d'emploi : 5 questions à Olivier Houdé
Intelligences mode d'emploi : 5 questions à Olivier Houdé
Vu sur YouTube
A l'occasion du colloque "Intelligences mode d'emploi" qui se déroulera le 28 mars 2015 à La Rochelle, l'Apel a interrogé Oliver Houdé, professeur de psychologie et spécialiste du développement de l'intelligence chez l'enfant, sur les différentes formes d'intelligences et comment les repérer chez son enfant.

La dysphasie : trouble spécifique du langage et de la communication
La dysphasie : trouble spécifique du langage et de la communication
Vu sur AQNP
La dysphasie est un trouble primaire du langage qui entraîne des limitations importantes et persistantes sur le plan de l’expression orale (prononciation, élocution, utilisation des mots, construction des phrases, etc.), ou en ce qui concerne la compréhension du langage oral. Le terme « primaire » réfère ici au fait que la problématique langagière ne doit pas pouvoir être expliquée par un autre trouble, ou déficit, que le trouble du langage (voir ci-dessous pour certains exemples).