Dyspraxie : l’écriture, le problème majeur

Dyspraxies 

On pourrait dire que tout est dans le titre ! Les problèmes de graphisme, d’écriture reste le problème essentiel des enfants dyspraxiques. Un enfant dyspraxique est toujours un enfant dysgraphique. Un bilan en ergothérapie met rapidement en évidence le retard graphique. Certains arriveront à écrire grâce à des rééducations, d’autres malgré des rééducations auront trop de mal.

Article de Dysmoi,le blog des dys, le site

L’écriture manuelle peut s’évaluer suivant 4 critères :
-         la vitesse d’écriture
-         la lisibilité
-         les performances orthographiques
-         le coût cognitif.
C’est bien l’évaluation du coût cognitif le critère le plus difficile à évaluer.
On peut néanmoins prendre en compte la dégradation de l’écriture petit à petit, au fur et à mesure de la tâche… cette écriture qui devient au fil des lignes mal lisible, voire illisible, avec des fautes d’orthographes ou de grammaire qui s’accumulent alors que les règles sont sues…

Bref, votre dyspraxique écrit mais que d’effort pour un résultat qui reste très moyen, voir carrément mauvais. Et puis, pendant qu’il s’applique à former ses fichues lettres, il n’écoute pas ce que dit son enseignant, il ne peut plus, cette tâche lui absorbe toute son attention. 
Il est clair, il va falloir soulager ce geste d’écriture : il va falloir aménager.

Les problèmes ont sûrement commencé en maternelle, où les coloriages, les découpages, pliages ont été laborieux. Que font ces gamins là généralement : ils vous expliquent ce qu’il faut faire mais ne vous le montrent pas. Ils  sont « beau parleur », c’est l’une de leurs forces.

Maternelle : que faire alors ?



Source de cette publication
Lisez la suite de cet article sur le site Dysmoi,le blog des dys, le site

A lire aussi au le coin sur la dyspraxie


G-UDYS La géométrie facile !
G-UDYS La géométrie facile !

OUTILS ET SOLUTIONS POUR APPRENDRE AUTREMENT.


Coeur à corps
Coeur à corps

L'association "Coeur à Corps" vous propose: - un soutien - une écoute - des séances d'échanges et d'information - un service de documentation - des réunions et des moments de détente en famille - un accompagnement dans vos démarches administratives (awiph, inami, écoles, etc....) - des renseignements sur les differents troubles dys. - des formations iPad pour les parents, les enseignants, les paramédicaux mais également des formations iPad pour adolescents et des formations parent-enfant.


Tout sur la dyspraxie visuo-spatiale
Tout sur la dyspraxie visuo-spatiale

Pour rappel, la dyspraxie est une pathologie de la planification, de la conception, de l’organisation et de l’exécution de gestes, d’où son appellation « la maladresse pathologique ».