L’élève dyslexique / dysorthographique et l’apprentissage d’une langue étrangère

Dyslexies Dysorthographies 

Une pédagogie adaptée - Développer des stratégies compensatoires. Malgré les obstacles spécifiques liés à son trouble, la bonne maîtrise des langues étrangères représente pour l’élève dyslexique – comme pour ses pairs – un atout indéniable, voire incontournable pour sa future vie privée et professionnelle.

Article de République et canton de Genève

L’élève dyslexique / dysorthographique et l’apprentissage d’une langue étrangère

Le trouble dyslexique et/ou dysorthographique a des répercussions importantes non seulement sur l’acquisition du français, mais également sur celle des langues étrangères. Pendant les cours de langue étrangère, outre l’apprentissage d’un nouveau lexique et de nouvelles structures - l’élève se retrouve confronté à un système phonologique et à un environnement orthographique différents de celui qu’il connaît.

La difficulté d’acquisition sera fonction du degré d’opacité ou de transparence de la langue. La transparence versus l’opacité orthographique d’une langue représente le degré de correspondance entre l’orthographe et la phonologie de la langue, c’est-à-dire la correspondance entre la manière dont elle s’écrit et la manière dont elle se prononce à l’oral.

Une langue parfaitement transparente est une langue dans laquelle la correspondance entre graphèmes (la plus petite unité du système graphique destiné à transcrire les phonèmes) et phonèmes (la plus petite unité distinctive de la chaîne parlée) est univoque : à un phonème correspond un et un seul graphème et réciproquement.


  • L’italien et l’espagnol ont une orthographe plutôt transparente dans le sens où le recodage phonologique (transformation de phonèmes en graphèmes est assez simple ; en italien par exemple, 33 graphèmes servent à retranscrire les 25 phonèmes.




  • L’allemand présente des difficultés de recodage moyennes, son orthographe étant relativement transparente. Le son [i :] par exemple peut être transcrit de quatre manières différentes : /i/, /ie/, /ih/, /ieh/. Vous trouverez plus d’informations sur les sons allemands et leur prononciation sur le site internet du Groupe Romand pour enfants "dys", sons allemands



Par opposition, le français et l’anglais ont une orthographe plus opaque et complexe :


  • anglais : les 40 phonèmes peuvent être orthographiés de 1120 manières différentes. Le son [i :] par exemple peut être transcrit par les graphèmes suivants : /ie/, /e/, /ea/, /ee/, /ei/, /y/, /i/, /eo/, etc. L’opacité du système de correspondance de l’anglais apparaît également en lecture.




  • français : les 36 phonèmes sont transcrits par 170 graphèmes dont 70 fréquemment utilisés. Ainsi, 44 graphèmes sont possibles pour retranscrire le son [i :] : /hi/ dans hiver, /his/ dans ébahis, /hit/ dans il trahit, /ea/ dans leader (par emprunt de l’anglais), etc.



Source de cette publication
Lisez la suite de cet article sur le site République et canton de Genève

A lire aussi au le coin sur la dyslexie


ReaderPen
ReaderPen

Lecture dynamique de texte : il suffit de surligner le texte, ligne par ligne ou à l’intérieur d’une ligne, et celui-ci est instantanément reconnu, analysé par reconnaissance optique de caractères, puis lu à voix haute.


5 étapes pour enseigner à un élève dyslexique.
5 étapes pour enseigner à un élève dyslexique.

Utiliser un enseignement multisensoriel simultané (EMS). Évaluer de façon différente. La structure des journées scolaires. Avoir un plan d’intervention pour chaque élève. Développer un sentiment de confiance avec l’enfant.


L’As des sons complexes
L’As des sons complexes

Créé par Nancy Gagné ce jeu de cartes est simple, ludique et rapide.


A lire aussi au le coin sur la dysorthographie


Prise du crayon: Comment choisir un adaptateur de crayon?
Prise du crayon: Comment choisir un adaptateur de crayon?

Avez-vous déjà considéré un adaptateur de crayon pour aider un enfant à améliorer sa prise du crayon? Apprenez à faire le bon choix dans cette capsule vidéo


Grâce à cette méthode mnémotechnique, dites adieu aux vilaines fautes d'orthographe !
Grâce à cette méthode mnémotechnique, dites adieu aux vilaines fautes d'orthographe !

Sandrine Campese est une écrivaine et journaliste, également contributrice au Projet Voltaire. Accompagnée de l'illustratrice Isabelle Fregevu-Claracq, elle a publié un petit fascicule à mettre entre toutes les mains pour ne plus écorcher notre belle langue : "99 nouveaux dessins pour ne plus faire de fautes"


Jeu MOV – entraînement de la mémoire orthographique visuelle et de la mémoire de travail
Jeu MOV – entraînement de la mémoire orthographique visuelle et de la mémoire de travail

Ou comment mémoriser l’orthographe des mots de façon ludique sans passer des heures à recopier des lignes!