Pour aider leurs élèves dys, les enseignants devraient déjà connaître leur handicap

Dys 

Le Dr Alain Pouhet, médecin à la retraite, est spécialiste des troubles dys. Il revient avec nous sur ce handicap, qu'encore trop d'enseignants semblent méconnaître.

Article de vousnousils

Troubles Dys : de quoi parlons-nous ?
Il s’agit de troubles neurodéveloppementaux – des difficultés cognitives qui perturbent l’apprentissage. En gros, les outils qui sont dans votre cerveau et qui vous permettent d’apprendre, sont en panne. Il ne s’agit pas d’une déficience intellectuelle ou d’un trouble sensoriel.

Ce n’est pas non plus le contexte (les parents ou les enseignants) qui empêche les enfants Dys d’apprendre, mais une panne dans le cerveau. Par exemple, pour lire, il faut savoir reconnaître les lettres et affecter le son qui va avec ces lettres – l’outil qui s’en charge (neurovisuel), et qui normalement est automatisé depuis plusieurs années chez l’enfant, ne l’est pas ici. Les outils « scolaires » qui permettent de lire, écrire, orthographier, compter, ne fonctionnent pas naturellement. Un enfant Dys peut faire des progrès en lecture, mais quand il lit, il le fait très lentement, en faisant des imprécisions, en prenant un mot pour un autre…

Quelles sont les conséquences sur les apprentissages, en classe ?
Cela dépend de la panne dans le cerveau. Les troubles d’apprentissage (dyslexie, dysorthographie, dyscalculie, dyspraxie, dysphasie, dysgraphie) sont nombreux, selon l’outil cognitif affecté. Si la panne concerne le langage, l’enfant aura des difficultés à comprendre certains termes utilisés à l’école. Si elle concerne les sons ou les lettres, elle se reflétera dans l’écrit. Et si elle concerne le sens du nombre, cela peut poser des problèmes en maths…



Source de cette publication
Lisez la suite de cet article sur le site vousnousils

A lire aussi au le coin des dys


Outils numériques pour DYS
Outils numériques pour DYS

Nos différents outils sont des aménagements numériques qui vont simplifier la vie de l’enfant DYS. Ils permettent un gain de temps, mais vont également avoir un rôle important afin de diminuer la fatigue et de rendre certaines tâches comme les devoirs, la lecture,… plus agréables. Le but de nos outils est réellement de faire gagner l’enfant DYS en autonomie et de lui procurer, via cet aménagement numérique, de l’aide pour compenser les différents troubles d’apprentissage auxquels il fait face.


ReaderPen
ReaderPen

Lecture dynamique de texte : il suffit de surligner le texte, ligne par ligne ou à l’intérieur d’une ligne, et celui-ci est instantanément reconnu, analysé par reconnaissance optique de caractères, puis lu à voix haute.